FANDOM


10/10

Je voue une admiration inconditionnelle à Paul Mason et aux quatre Défis Fantastiques dont il est l'auteur, seul ou avec Steve Williams. Inutile donc de vous attendre à une critique méchante, car j'aime passionnément L'Ancienne Prophétie.

L'histoire débute comme une Créature venue du Chaos : le réveil dans un souterrain, sans aucun souvenir de comment on a pu atterrir là, mais on est tout de même moins écailleux et vert que la bestiole de Jackson. À partir de là, il va nous falloir déterminer nos caractéristiques au cours de l'aventure (excellente idée) et parcourir une bonne partie de l'archipel des Îles du Levant pour enfin découvrir qui on est, et quel lourd héritage on doit supporter et combattre... ou accepter.

La quête de l'amnésique n'a certes rien d'original, mais elle est bien menée et de nombreuses scènes et PNJ marquants la ponctuent : la ville en ruines, Crédas, la statue du Prophète Assis, Marzaï, le groupe de bandits... Et bien sûr, le point culminant qu'est la grande bataille et le duel fratricide contre Feyor qui s'ensuit, jusqu'au final totalement inattendu et incroyablement excellent : on se retrouve en effet propulsé dans le passé, à l'époque de notre enfance, ce qui remet en place les pièces du puzzle et permet de comprendre comment tout a pu commencer.

On retrouve ici les « défauts » récurrents de Paul Mason : une difficulté incroyable, moins due à des combats et des jets de dés hasardeux, deux choses rares dans ce livre, qu'à un one-true-path d'une complexité renversante. Elle se ressent en particulier au cours du duel contre Feyor, contre lequel il faut lancer ses sortilèges un peu au hasard en priant pour que ça marche. Difficile de se retenir de tricher, ici. Néanmoins, cette difficulté renversante permet de découvrir quelques paragraphes de mort tout bonnement excellents, très originaux (je pense en particulier au centaure et à la pièce de monnaie).

Tout comme Les Mercenaires du Levant (lequel possède de nombreux liens avec L'Ancienne Prophétie, personnages et lieux se retrouvant de l'un à l'autre), ce livre s'apprécie de plus en plus au fil des relectures, car même si on a fini par atteindre le tant espéré paragraphe final, tout n'est pas forcément clair, et chaque relecture permet de découvrir de nouvelles choses, ce qui n'est pas tellement le cas de La Créature venue du Chaos, où l'auteur nous donne toutes les clés en main dans son paragraphe 460, si bien qu'une fois qu'on l'a terminé, le refaire ne présente plus guère d'intérêt.

Incontestablement l'un de mes Défis Fantastiques favoris. Pour peu que l'on supporte le côté one-true-path, c'est une excellente lecture, une histoire ébouriffante qui acquiert du sens à chaque fois que vous reprendrez le livre.

Julien Meneldur

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard