FANDOM


5/10

Première contribution aux Défis Fantastiques de Peter Darvill-Evans (qui a aussi exercé des fonctions d'éditeur chez Puffin), La Forteresse du Cauchemar a la difficile tâche de succéder au monstrueux blockbuster qu'est La Créature venue du Chaos. Inutile de vous faire espérer une petite perle : ce n'en est pas une.

Tout commence lorsque vous, simple aventurier, tombez dans une embuscade aux abords de la petite bourgade de Neubourg, où vous alliez rendre visite à un vieil ami, Tholdur, le margrave de la ville. Un début sur les chapeaux de roue, mais qui se conclut trop rapidement et d'une façon assez deus ex machinesque quelque peu décevante. Vous entrez alors dans Neubourg, qui semble être sous le joug de Guerriers du Sud récemment arrivés en ville. Dans les faits, la ville est tout à fait normale et possède une ambiance plutôt faiblarde : on peine à se croire dans une cité où rôdent des soldats étrangers.

Finalement, vous atterrissez dans le temple d'Oyden où un prêtre vous apprend les dernières nouvelles : Xakase, un sorcier maléfique, recommence à faire parler de lui après avoir passé des siècles enfermé dans un caveau creusé sous Neubourg. Et l'un des accès au caveau débouche sous la Forteresse du margrave, margrave qui a eu un comportement étrange ces derniers temps... Hove, le prêtre, vous presse d'aller jeter un œil du côté de la demeure de Tholdur pour y faire le ménage.

Ce livre est précédé d'une forte réputation d'horreur, mais cet aspect reste superficiel et limité aux bestioles répugnantes et souvent tentaculaires que le héros sera amené à combattre, ainsi qu'à quelques situations certes horribles en elles-même, mais elles tombent généralement à plat et ne déclenchent guère qu'un bâillement poli. Darvill-Evans parvient de temps à autre à susciter un sentiment d'effroi (je retiens quelques paragraphes finaux délicieusement flippants), mais c'est trop peu pour un livre dont le postulat de base est semble-t-il de faire peur au lecteur. D'autant plus que le style aurait dû être très travaillé et qu'il est bougrement trop laconique, parvenant à gâcher les moments qui auraient pu être intéressants sous la plume d'un autre.

Au chapitre des bons points, une difficulté plus basse que la moyenne, avec peu de combats difficiles. Néanmoins, les morts subites inattendues (à noter des fins d'aventure en demi-teinte (semi-échec, téléportation dans des lieux éloignés, ...), qui changent agréablement du schématique « tu gagnes ou tu meurs », routinier dans les DF) et les tests (souvent mortels si échoués) de Volonté, une capacité inédite, compliquent pas mal les choses, d'autant plus que le déroulement de l'aventure ne permet pas vraiment d'écarts du chemin voulu par l'auteur, sous peine de manger une mort inattendue (dont la densité croît au fur et à mesure que vous approchez de la fin) ou de louper des objets qui, s'ils ne sont pas indispensables, simplifient grandement la vie face à Xakase.

Quelque chose que je note rarement dans les LDVH : les illustrations. Celles de La Forteresse du Cauchemar sont dues à Dave Carson et sont assez singulières par leur aspect très clair, épuré, sans fioritures inutiles, avec de grands aplats noirs pour les ombres, presque de la ligne claire. Ça ne contribue hélas guère à renforcer l'ambiance du livre, mais je confesse une certaine tendresse pour ces dessins. Sans compter que Senyakase, illustrée au 115, doit compter parmi les rares femmes illustrées de façon regardable dans un LDVH.

En bref, si La Forteresse du Cauchemar n'est pas le pire DF jamais sorti, ce n'est clairement pas non plus le livre du siècle. Si vous voulez un LDVH qui file les chocottes, lisez plutôt Le Manoir de l'Enfer, même s'il perd de son ambiance horrifique au terme de la dixième relecture infructueuse.

Julien Meneldur

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard