FANDOM


La Horde des Démons

Informations
Série : Loup* Ardent
Numéro : 1
Paragraphes : 183
Parution originale
Titre original Fire* Wolf
Auteur(s) : J. H. Brennan
Illustrateur : Geoff Taylor
Couverture : Geoff Taylor
Année : 1984
ISBN :
Éditeur : Fontana Books
Parution française
Traducteur Noël Chassériau
Année : 1985
ISBN : 2-07-033318-3 (1)
Éditeur : Gallimard
Collection : Folio Junior n° 318
Loup* Ardent
Suivant : Les Cryptes de la Terreur


La Horde des Démons est le premier volume de la série Loup* Ardent, de J. H. Brennan.

Quatrième de couverture Modifier

Chassé de son village, Loup* Ardent le Barbare a été recueilli par un vieil ermite, alors qu'il allait mourir de soif au milieu du désert. Pour prix de son aide, le vieil homme lui demande de délivrer sa fille retenue prisonnière à Belgardium, une ville du royaume du Harn. Une mission qui va se révéler d'un péril extrême, car Loup* Ardent va être amené à affronter la mystérieuse et redoutable Horde des Démons.

Commentaires Modifier

La Horde des Démons. Ce nom fait trembler chaque habitant du Harn, quel qu'il soit. Ce fléau venu d'on ne sait réapparait au gré des années, saccagant les cités et mutilant les hommes. Or les astrologues royaux ont annoncé une nouvelle invasion imminente. Fuir ? Oui mais pour aller où ? Combattre ? La Horde n'a-t-elle pas la réputation d'être invincible ?

Autant le dire de suite, ce livre tient plus du roman que du gamebook. La structure est très rigide, les paragraphes sont très longs, très proches les uns des autres ; le style de narration renforce cet effet, l'auteur prend le parti de parler du héros à la troisième personne, ce qui confère un certain détachement. Justement, Loup* Ardent, le héros, est un barbare qui a grandi dans le désert à la frontière du Harn, bien qu'il n'y soit pas né. Chassé de son village pour avoir couché avec la fille du chef, c'est presque mourant qu'il est recueilli par l'ermite Baldar. Soigné par le vieil homme, débutera alors pour Loup* Ardent une quête qui le changera à tout jamais.


Ce qui suit dévoile les moments clés de l'intrigue

Loup* Ardent se voit confier par Baldar la mission de retrouver sa fille Yaléna, censée se trouver à Belgardium. Après quelques péripéties, notre héros se retrouve prisonnier de marchands d'esclaves. Loup* Ardent arrive à s'échapper en tuant un des esclavagistes, Baj. Il se perd dans une étrange vallée, où il met la main sur Exterminator, une épée maudite qui absorbe la vie de ses victimes pour la transmettre à son possesseur. Loup* Ardent découvre également un mystérieux château dans lequel règne un puissant et inquiètant personnage : le seigneur Xandine. Par sa bouche, Loup* Ardent apprend le secret de sa naissance, il est le fils de Xandine. Le vieillard lui apprend que la caste dirigeante du Kaandor, les Harkaan, envisagent une alliance avec la Horde des Démons pour détruire le royaume du Harn. Mais libérer la Horde revient à lâcher l'apocalypse sur le monde et dans un dernier souffle, Xandine fait promettre à Loup* Ardent de tout tentrer pour empêcher cette alliance. Pour cela, notre barbare passe des épreuves dans les cryptes du château, où il accumule du pouvoir ; Loup* Ardent devient donc un Sorcier.

Il se rend ensuite à Belgardium pour honorer la promesse faite à Baldar, en chemin il croise les marchands d'esclaves qui l'avaient capturés et, armé de ses sorts et de son épée maléfique, les tue. A son arrivée à Belgardium, il trouve l'enfer, la Horde, à l'aide de grandes nefs volantes, a attaqué la ville et mutilé tous les habitants. Parmi les décombres de la ville, Loup* Ardent découvre une source de magie puissante contre les Démons : l'Orbe. Dans l'ancien Temple profané, il découvre ce qu'il est venu chercher : Yaléna et un des Princes de la Horde qui semblait l'attendre. Après un difficile combat, Loup* Ardent sauve la jeune femme mais repart de la ville avec plus de questions que de réponses....


Le scénario est assez simple (tuer les méchants démons qui ravagent le monde), mais il est remarquablement ficelé et écrit. Les personnages sont travaillés, ils ont une histoire et beaucoup de points reste en suspens, on a vraiment l'impression de lire une réelle histoire à plusieurs épisodes. Le style de narration est clairement adulte, on retrouve même des passages érotiques dans le livre (redoutable Arcana!!), une première dans un gamebook destiné à un public junior selon l'éditeur!! Les illustrations ne sont pas très réussis car très sombres mais s'agencent remarquablement bien à l'ambiance, elle-même assez oppressante.

Au niveau des combats, ceux-ci ne sont guère nombreux (10 environ) et quasi-obligatoire car ils sont le seul moyen d'accumuler de l'Habileté pour Loup* Ardent, les premiers sont assez délicats mais une fois la mais mise sur Exterminator tout devient beaucoup plus facile du fait de ses règles spéciales. Il est à noter, que si l'on meurt lors d'un combat, en réussissant un jet de chance, l'auteur nous autorise à rejouer le combat dans son intégralité ; capacité plutôt rare dans un livre-jeu. Ce livre aurait pu être considéré comme un pur chef-d'oeuvre, une merveille du gamebook, une preuve de l'excellence et de la maturité de certains titres, hélas ; mille fois hélas.


Il est totalement injouable! En effet, l'auteur a inventé un système de jeu non pas complexe mais extrêmement lourd et ralentissant. 9 (oui neuf) caractéristiques viennent définir notre barbare sous forme de pourcentage, toutes additionnées donnant le total de points de vie du héros et de chaque adversaire.... Oui, les points de vie se comptent par centaines, les combats sont longs et fastidieux, obligation d'utiliser une calculatrice.... D'autant que certaines caractéristiques ne servent quasiment à rien (rapidité pour savoir qui frappe en premier), ralentissent le jeu déjà bien lent (endurance pour récuperer lors d'un combat) ou sont redondantes (magnétisme + séduction malgré l'originalité de celle-ci). De même, le système pour toucher l'ennemi (6 mini sur 2D), oblige à avoir de hauts scores en chance et en force pour ne pas mourir dès le début (les adversaires sont plutôt coriaces et l'on enchaine les combats sans récupérer de PV), enfin il manque les caractéristiques d'au moins un ennemi (lézard artificieux) Quant au boss de fin , mis à part ses caractéristiques hautement exagérées, son épée plus-forte-que-ça-ça-existe-pas, ses sorts (piège temporel et lèpre), il se passe de commentaires (il vaut mieux avoir trouvé l'Orbe)

Quant à la magie, les règles sont assez floues, il faut en effet obtenir un 4 puis un 6 minimum avant de lancer un sort et un seul sort du même type par paragraphe. Malheureusement, la liste de sorts est plutôt courte et peu utile en combat malgré quelques bonnes idées, ce qui fait que l'on s'en remet souvent à Exterminator lors des combats.


Au final, un excellent livre si vous faites l'impasse sur la partie jeu, pour vous consacrer sur la lecture et l'ambiance absolument magique.



Liens externes Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard