FANDOM


7/10

Dans ce nouvel opus, Ian Livingstone nous emmène dans les contrées enneigées de Titan et plus particulièrement dans les Pics de Glace, repaire de l’infâme sorcière des neiges, qui a pour but de plonger le monde dans une ère glaciaire. Notre mission de départ n’a, à priori, aucun rapport avec la Sorcière puisqu’on est chargé de pourchasser un Yéti qui a éliminé les six hommes gardant la frontière des pics de Glace. Rapidement, toutefois, on va être mis sur la piste de la Sorcière et, appâté par les trésors de cette dernière, on va décider de l’éliminer.

Le scénario est donc, au départ du moins, basique mais vous réservera toutefois quelques bonnes surprises. Notamment le fait, assez unique dans les Défis Fantastiques, que le livre se poursuive après la mort du grand méchant. L’histoire en général se révèle assez palpitante et le livre vous tiendra sans problème en haleine jusqu’au paragraphe 400.

Le déroulement tient toutes ses promesses et se révèle assez surprenant : seule la moitié du livre se déroule dans les Cavernes de Crystal, c'est-à-dire jusqu’au moment où l’on élimine la sorcière. (En deux combats, séparés de vint paragraphes : autre originalité de taille). Cette partie prend place dans des décors enneigés plutôt bien rendus. La seconde moitié permet de retrouver des lieux et personnages bien connus du lecteur de Défis Fantastiques ; on passe ainsi par Pont de Pierre, où l’on entend parler d’un certain Grosmollet, et par la Montagne de Feu, où se déroule le final. Dans cette liste de points positifs, rajoutons la présence de deux alliés pendant une bonne partie du livre (un elfe et un nain) et certains passages très sympathiques, notamment le guérisseur, et le background qui l’entoure, le deuxième combat contre la sorcière (assez original et inhabituel, vous verrez en lisant) ou encore la malédiction dont on est victime.

Hélas, ce livre a un gros, un énorme défaut. Toujours le même : la difficulté. Si le livre n’est pas véritablement un one-true-path (bien qu’il faille quelques objets pour arriver au bout), il est néanmoins très périlleux de le terminer et, ce, à cause des combats. Des très nombreux combats, même. Et la plupart contre des ennemis à Habileté 10 ou plus. Quand on sait que les occasions de récupérer des points d’Endurance sont rares, on comprend qu’il faudra de nombreuses tentatives pour terminer le livre. La relecture peut, de plus, lasser, l’aventure étant plutôt orientée vers la linéarité. Les paragraphes de morts subites sont peu nombreux mais le risque existe tout de même.

Cependant, la sorcière des neiges, reste un bon Défis Fantastiques. Le scénario est solide, l’aventure est longue, sort légèrement des sentiers battus, et est surtout captivante jusqu’au bout. Seul bémol, la difficulté des combats fait que le livre n’est terminable qu’avec des totaux de départ très élevés. Enfin, les illustrations, signées Gary Ward et Edward Crosby sont très originales et susciteront, à coup sûr, le débat.

Gogorn

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard