FANDOM


8/10

Le Talisman de la Mort est le premier et unique Défis Fantastiques du tandem Mark Smith/Jamie Thomson, auxquels ont doit l’excellente série La Voie du Tigre. Cela tombe bien, car le récit du livre se déroule justement dans le monde d’Orb (ou Orbus), lieu des exploits du Ninja.

Lorsque j’ai découvert ce livre, il ne m’avait pas fait grande impression : je ne connaissais pas La Voie du Tigre, et l’aventure m’avait paru effroyablement banale. Aujourd’hui, au fil des relectures, voici mon avis. Et, tout d’abord, le scénario : il s’avère peu original et même totalement plagié du Seigneur des Anneaux. Le héros que l’on incarne vient d’un autre monde (le nôtre) et doit y rapporter le talisman de la mort, un objet maléfique qui menace de détruire Orbus s’il retrouve la main de son terrible maître, le Roi Sans Chair. Notre but sera donc de dénicher un moyen pour regagner notre univers, tout en échappant aux serviteurs dépêchés par le Roi pour récupérer le talisman.

Bref, rien de bien nouveau à ce niveau et c’est assez peu motivé qu’on part à l’aventure. Cependant, les auteurs connaissent le métier….à tel point que le livre vous tiendra en haleine de bout en bout. Pour pallier ce scénario faiblard, le livre mise sur la diversité et l’action. A une trépidante poursuite campagnarde, succède l’exploration d’une ville du nom de Griseguilde avant une longue marche pour atteindre la porte qui nous ramènera à notre monde. En plus d’un très bon style, le livre est saupoudré de passages intéressants et de nombreux PNJ. L’exploration de Griseguilde est ainsi très peu linéaire et permet de se familiariser avec la vie des habitants. Dans la même veine, on a le choix entre pas moins de trois chemins différents à la sortie de la ville pour rejoindre la porte dimensionnelle. C’est tellement rare que cela mérite d’être souligné.

Cependant, l’aventure n’est pas aussi gentillette qu’elle en a l’air. Les laquais de la mort (fidèles copies des Nazgûl) et autres serviteurs du mal traqueront le héros tout au long de son périple. Certaines personnes peu recommandables essaieront aussi de s’approprier le talisman pour leur propre compte, ce qui conduit à de nombreuses échauffourées. Pour ce qui est des passages marquants, il y en a plusieurs : je retiendrais surtout la guilde des voleurs, la poursuite au début du livre et le final. Mais, comme je l’ai déjà dit, il y a une foule de moments intéressants et on ne s’ennuie à aucun moment.

Le lecteur de La Voie du Tigre reconnaîtra, quant à lui, des lieux et personnages bien connus, ce qui est toujours très agréable. (Même si ce livre a été écrit avant ladite série) Pour terminer cette critique, parlons de la difficulté. Elle est ici parfaitement dosée. Le livre ne contient aucun jet de dé hasardeux, les ennemis ont des statistiques correctes et il n’y a quasiment pas de PFA injustes.

Au final, Le Talisman de la Mort est un très bon Défis Fantastiques. Equilibré, bien écrit, doté d’un challenge bien dosé, il ne comporte pratiquement aucun point faible dans sa conception. Cependant, le manque d’originalité du scénario et l’absence de souffle épique l’empêchent d’atteindre les sommets de la série à mes yeux.

Gogorn

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard