FANDOM


Les Cryptes de la Terreur

Informations
Série : Loup* Ardent
Numéro : 2
Paragraphes : 158
Parution originale
Titre original The Crypts of Terror
Auteur(s) : J. H. Brennan
Illustrateur : Geoff Taylor
Couverture : Geoff Taylor
Année : 1984
ISBN :
Éditeur : Fontana Books
Parution française
Traducteur Catherine Chaine
Année : 1985
ISBN : 2-07-033319-1 (1)
Éditeur : Gallimard
Collection : Folio Junior n° 319
Loup* Ardent
Précédent : La Horde des Démons
Suivant : L'Ultime Combat de la Horde


Les Cryptes de la Terreur est le second volume de la série Loup* Ardent, de J. H. Brennan.

Quatrième de couverture Modifier

De son père, Loup* Ardent le Barbare a hérité non seulement du titre de Seigneur Xandine, mais aussi de Pouvoirs de Sorcier. Dans le Royaume du Harn, en proie à la terreur inspirée par une imminente invasion de la Horde des Démons que seul il pourrait empêcher, Loup* Ardent doit affronter les monstres et les pièges diaboliques des Cryptes de la Terreur. C'est à ce prix, seulement, qu'il pourra vaincre la Horde.

Commentaires Modifier

Les Cryptes de la Terreur sont la suite quasi-directe du premier opus de la saga. On y retrouve Loup* Ardent peu après son départ de la ville en ruine de Belgardium ; chose étonnante, le sort de Yaléna demeure totalement inconnu ( on la retrouvera dans le tome 4 de la série). Loup* Ardent se rend dans la ville de Pélimandar, capitale du Harn, pour accumuler le pouvoir nécessaire à son but : empêcher l'alliance de la maison Harkaan avec la Horde.


Ce qui suit livre des moments-clés de l'intrigue

A Pélimandar, Loup* Ardent fait de nombreuses rencontres, tantôt hostiles, tantôt amicales. Il finit enfin par trouver l'entrée des Cryptes, mais selon le chemin poursuivi, il se trouve devant la guilde des nécromanciens ou la guilde des alchimistes, toutes deux pourvues de cryptes recélant le Pouvoir convoité par le nouveau seigneur Xandine. Il est à noter que l'on peut rencontrer Séléna, l'Oracle du royaume dès ce tome-ci, bien que le chemin pour y parvenir soit assez délicat à identifier.

Une fois à l'intérieur des Cryptes, Loup* Ardent va passer de nombreuses épreuves au terme desquelles il en ressort plus puissant que jamais. Il décide alors de réveiller le vieux roi Voltar, plongé dans un sommeil magique depuis plusieurs siècles, persuadé que seul le vieux souverain saura quoi faire pour contrer la Horde. Se faufilant dans le château-mausolée du roi, il en déjoue les nombreux pièges et parvient au prix d'un effort quasi-surhumain à sortir Voltar de la stase magique d'où il était enfermé. Celui-ci offre à notre barbare un moyen rapide de rejoindre le Kaandor : une nef volante. C'est par la voie des airs que Loup* Ardent, rejoint le pays qui l'a vu naître, et c'est dans une forteresse qu'il surprend le prince Ragnok, dirigeant de la maison des Harkaan en pleine tractation avec 4 émissaires de la Horde. Un terrible combat s'engage au terme duquel Loup* Ardent supprime définitivement la puissante famille qui décima la sienne et sauve pour au moins un temps le royaume du Harn de la menace des Démons.


Le deuxième tome de la saga reprend globalement les mêmes qualités et défauts que son prédécesseur. Le livre perd un peu le côté roman du premier titre au profit du côté jeu, les paragraphes (seulement 158), sont beaucoup plus courts et plus dispersés par rapport à la Horde des Démons. On ressort de la lecture de l'ouvrage avec un curieux gout d'inachevé, en effet l'auteur a pris soin de disposer ça et là de bonnes idées, mais il ne prend pas le soin de les développer, du coup le livre semble bancal, rempli de personnages incohérents. Ce qui est vraiment dommage tant les esquisses des personnages semblaient prometteuses (Tanith, Ben Beni bar Jain, Olric et surtout Voltar expédié en un malheureux paragraphe). Heureusement, tout cela n'empêche pas une certaine non-linéarité dans la première partie du livre avec non pas une mais deux Cryptes où Loup* Ardent peut récupérer du Pouvoir. Malheureusement passé cet épisode, le livre propose des choix bien plus restreints avec au final à chaque fois une seule destination possible, ce qui n'incite guère à la relecture.

Les règles sont toujours aussi injouables, et même si les combats sont malheureusement plus nombreux et difficiles, ils ont le léger avantage d'être également plus variés. Il sera en effet plutôt difficile de sortir vivant des Cryptes tant les ennemis sont puissants et c'est à ce moment que l'on comprend véritablement la puissance des règles d'Exterminator en situation normale. A propos, je trouve que la présence d'un ennemi de type "vampire" enfermé dans un cercueil dénote un peu dans l'univers de Loup* Ardent, mais ce n'est qu'un détail. Ah oui, autre détail pénible, il manque encore les caractéristiques d'un ennemi dans ce volume et non des moindres puisqu'il s'agit du prince Ragnok lui-même ! Oubli de l'auteur ou mauvaise mise en page de Gallimard ??

Tout ceci contribue à donner à ce tome une image de fait à la va-vite, bien en-deçà du chef-d'œuvre que constituait la Horde des Démons. Néanmoins, le livre est loin d'être mauvais, mais comme d'habitude avec cette série, vous profiterez bien mieux du titre en occultant complètement la partie-jeu .


Liens externes Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard