FANDOM


7/10

Après le chef d’œuvre qu’est Le Manoir de l'Enfer, Steve Jackson revient enfin, avec un livre au moins aussi original. Après le simple citoyen incarné dans le Manoir, on joue ici le rôle d’un super héros ! Le Justicier, c'est son nom, doit empêcher la réunion de la M.O.R.T, une organisation terroriste mondiale, qui va avoir dans les prochains jours dans la ville de Titan. Mais le problème c'est que le lieu, l'heure et la date de la réunion sont inconnus. Notre mission est donc de rassembler ces trois coordonnées pour pouvoir interrompre la funeste assemblée. Vous l’aurez compris, le scénario sort largement des sentiers battus, comme souvent chez l’auteur. La conception de l’aventure suit ce modèle : en effet, on a au départ le choix entre 4 superpouvoirs, ce qui entraîne par la suite une aventure entièrement différente selon ce pouvoir ! Les lieux où se trouvent les indices changent pout chaque superpouvoir, ce qui donne évidemment une durée de vie très longue au livre.

L’aventure se déroule dans la ville de Titan, qui fait penser à une sorte de croisement entre Gotham City et le New-York des Marvel. De multiples références sont d’ailleurs faites à un large panel de super héros. Ainsi, le héros que l’on incarne se fait par exemple maltraiter par son patron, d’une façon qui fait furieusement penser aux aventures de Spiderman. (Dont je suis fan). Le schéma du livre suit une structure très aérée : à chaque fin de paragraphe, on a un large choix d’itinéraires possibles. Titan s’avère une ville relativement grande et les personnes en détresse ne manquent pas. En effet, si l’on doit évidemment dénicher les trois informations essentielles, on a aussi l’occasion d’accomplir une foulée de missions secondaires et, donc, d’affronter un large panel de supers-vilains. Ces derniers s’inscrivent dans la lignée de ceux présents dans les Comics et sont, en général, très sympathiques. Parmi ceux ayant attiré mon attention, je citerai le gang des Alchimistes, la Reine Froide ou encore un enfant qui donne vie à ses rêves. Signalons la présence de méchants plus surprenants, comme un requin géant par exemple. Plus généralement, l’aventure s’avère très agréable, avec des illustrations qui permettent de bien rentrer dans l’ambiance comics.

Hélas, ce livre n’est pas exempt de défauts. J’en relèverai deux majeurs : tout d’abord la durée de vie. Avec le format de 4 aventures différentes, l’aventure s’avère courte, et même très courte : ne comptez pas plus de trois quart d’heures de lecture. Mais, et c’est bien plus gênant, la difficulté se révèle être, comme toujours chez Jackson, atrocement élevée. Rendez-vous avec la M.O.R.T. s’avère, quelque soit le pouvoir choisi, un one-true-path incroyablement corsé. Un seul chemin permet de réunir les informations, plus un objet supplémentaire pour tuer le méchant, et il est loin d‘être facile à découvrir.

Au final, Rendez-vous avec la M.O.R.T. laisse une bonne impression mais également un sentiment de frustration. L’ambiance est superbe, l’histoire plaisante et originale : il est simplement dommage qu’il ne faille se fier qu’à la chance pour trouver les indices, que l’aventure soit si atrocement difficile, et que la longueur d’une partie soit trop peu importante. Un bon cru donc, mais ne parvient pas à se hisser dans les grandes réussites de la série à mes yeux, tout simplement parce que Jackson ne sort pas de ses points faibles habituels.

Gogorn

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard